bimota club france

bimota club france

tout ce qui concerne bimota, et plus particulierement, le club français

Vous êtes nouveau sur le forum, présentez vous Smile vous aurez ainsi accès a plus d'informations.

    Mes premières impressions

    Partagez
    avatar
    fredoc2
    grand bimotard
    grand bimotard

    Nombre de messages : 733
    Age : 56
    Réputation : 28
    Points : 4441
    Date d'inscription : 09/04/2008

    type de bimotard
    bimotard: Ca y est !
    modèle: DB9 C - ex DB7
    connaissance de la marque:
    0/0  (0/0)

    Mes premières impressions

    Message  fredoc2 le Lun 23 Fév - 7:18

    Hier après midi, seconde sortie pour la DB7 après une mise en condition il y a 15 jours vite écourtée par le froid. Les conditions météo s'améliorent mais la route demeure humide par endroit accompagnée parfois de terre et autres surprises.
    Je vous livrerai un essai avec les photos lorsqu'il y aura du soleil ... voir une tite vidéo.
    La position de conduite convient à mon 1,82 m que je case facilement sur la moto. C'est parti, 1098 , pfouuuu c'est un bon moteur ça monsieur ! La moto est bridée à l'accélérateur, bizarre comme impression mais pratique ... pour le rodage. 5000 trs/mn à respecter, idéal pour se familiariser avec la diva. J'ai réussi à obtenir un semblant de réglage du rétro gauche m'obligeant quand même à me contorsionner pour m'assurer que la route est libre. L'échappement distille un son envoutant, rauque et profond, ceux qui adorent les bi me comprendront. L'embrayage est un peu dur mais les vitesses passent correctement, le frein avant est très efficace moins facile à doser que le Beringer de la Charade mais aussi puissant et sécurisant. On commence par une petite route qui fait office de course de cote au printemps. Compte tenu des conditons, je demeure prudent mais la DB7 semble moins agile que les Voxans dans ces conditions. Je vous préciserais cela à l'usage, il s'agit de ma spéciale quotidienne pour me rendre au cabinet. Les kilomètres défilent et je commence à trouver mes marques, à sentir ma moto. La route devient plus rapide, la moto peut s'exprimer, grandes courbes passées sans soucis, cette moto est bien née. J'ai en mémoire ma SP1 qui redoutait l'improvisation, la DB7 semble plus "aimable", pardonnant un instant d'inattention et distille un grand bonheur. Un peu plus de 100 kms au compteur (avec les 4 h d'enduro du matin, je dois m'occuper des miens) je prends de plus en plus de plaisir avec la Bimota. Bientot la suite

      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 5:19